Relais-femmes

Organisme féministe de liaison et de transfert de connaissances

Relais-femmes, TRAJETVI et leurs partenaires, invitent les intervenantes et intervenants de tous les milieux, les parents, les filles et les jeunes femmes, à participer au forum Cyberviolence : nouvelle forme de violence ? Prévenir et éliminer la cyberviolence chez les filles et les jeunes femmes, afin de mieux comprendre ce phénomène et construire ensemble des stratégies d’action dans une perspective genrée.

 
14 janvier 2016
Lieu: Centre St-Pierre (Montréal)
Publié dans Evénements

Depuis quelques années, au Québec comme ailleurs, de plus en plus de chercheures et d’intervenantes utilisent un cadre théorique basé sur l’intersectionnalité afin d’examiner et de comprendre la violence vécue par les femmes en contexte conjugal (Oxman-Martinez, Krane, Corbin et Loiselle-Léonard, 2002; Corbeil et Marchand, 2006 ; 2010). Cette situation s’explique principalement par le fait que les modèles théoriques traditionnels utilisés pour faire sens de la violence conjugale (le féminisme, les rôles sociaux, l'apprentissage social, la théorie de l'attachement ou autres) proposent des visions et des explications tronquées et inexactes des expériences des femmes.

Publié dans Rapport de recherche

La violence envers les femmes est toujours un enjeu majeur pour la société au Québec et dans le monde. Les formes de violence faite aux femmes sont aussi nombreuses que variées, et ce, malgré les avancées en termes de droits des femmes. La violence exercée par les femmes est un sujet peu abordé dans le mouvement des femmes et peu de données existent sur les femmes qui ont des comportements violents et sur les interventions qui leur sont destinées. Les services qui leur sont offerts actuellement sont rares et souvent non-adaptés à leur réalité. Pour les intervenantes, les questions suivantes se posent : Comment intervenir auprès de femmes qui manifestent des comportements violents? Comment les amener à adopter des comportements non-violents?

Le Programme adapté pour mieux intervenir auprès des femmes qui exercent de la violence, développé en collaboration par deux chercheures universitaires et Relais-femmes, a pour  objectif d’amener les femmes à adopter des comportements non-violents, et de développer leur pouvoir d’agir, afin de diminuer leur risque de victimisation. Entre 2009 et 2012, plusieurs intervenantes de centres de femmes ont reçu la formation et offert le programme aux femmes de leur communauté dans différentes régions du Québec.

La formation sur le programme se poursuit cette année, avec une nouvelle subvention accordée obtenu au printemps 2013 du service aux collectivités du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).

Au printemps 2013, une subvention a été accordée à ce projet partenarial  par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) qui permettra d’évaluer le programme « Ce que je trouve important, c’est que de plus en plus de femmes au Québec vont pouvoir bénéficier de ce programme », souligne Nicole Caron qui coordonne ce projet pour Relais-femmes.

Pour plus d’information sur ce projet, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .


 Photo : Des intervenantes provenant des centres de femmes de Chaudière-Appalaches ont reçu la formation sur le programme en octobre 2013 à Lévy.

Publié dans Nouvelles
Page 2 sur 2

Nous contacter

Relais-femmes - 469, rue Jean Talon Ouest, bureau 412 
Montréal (Québec) H3N 1R4

  • Téléphone: (+1) 514-878-1212

Rejoignez-nous

Devenir membre >>

Nous sommes également sur les réseaux sociaux. Suivez-nous et entrez en contact.
Vous êtes ici : Accueil Violence envers les femmes